14 Juil 2020

Dossier mécénat

« L’argent, c’est le nerf de la guerre. L’époque des collectes organisées par des dames patronnesses bien intentionnées est révolue. Pour vivre et pérenniser ses activités, une association a besoin de dons. S’inspirant du modèle américain, mais en l’adaptant à la culture française, la collecte de fonds s’est professionnalisée : pas de misérabilisme, le mécénat, c’est la plupart du temps du « donnant-donnant ». Une association est riche de ses adhérents, de leur savoir-faire et savoir-être et elle peut réellement apporter beaucoup à une société, donc à ses donateurs. »

3 choses à savoir sur le Mécénat

Clémentine Opagiste, notre chargée de mécénat, nous a listé les 3 choses à savoir sur le mécénat : 

  • Le mécénat est un don, d’une entreprise ou d’un particulier, à une activité d’intérêt général. Cet engagement peut être réalisé en argent, en nature (don de produits) ou en compétences, et concerner des domaines très variés : social, culture, éducation, santé, sport, environnement, recherche…
  • Le mécénat en France est encadré et encouragé par un dispositif fiscal. Le texte de référence est la loi du 1er août 2003 relative au mécénat, aux associations et aux fondations, dite Loi Aillagon. Elle permet notamment aux entreprises et aux particuliers de déduire respectivement 60 % et 66 % de leurs dépenses de mécénat de leurs impôts, sous certaines conditions.
  • La collecte de fonds privés est une démarche stratégique de long terme pour une organisation. En seulement quelques années, le fundraising (collecte de fonds en français) a considérablement évolué pour être plus efficace. Il s’appuie sur des aspects du marketing, de la communication et du management stratégique auxquels s’ajoutent entre autres un grand sens de l’éthique et du relationnel

En savoir plus sur le mécénat

 

Le portrait de Clémentine Opagiste

Faites la connaissance de Clémentine, notre chargée de mécénat

Clémentine Opagiste

Voir son portrait

Passerelles et Compétences

L’association Passerelles et compétences a joué un rôle dans le recrutement de Clémentine. Spécialiste du bénévolat, Passerelles et compétences met en relation des personnes qui disposent de compétences spécifiques (gestion, droit, levée de fonds etc.) avec des associations qui en ont besoin. C’est Laurent Taisne, directeur général de ANTS, qui a eu la bonne idée de nous faire découvrir cette association.

Clémentine a tout d’abord démarré comme bénévole pour ANTS, en novembre 2019 par le biais de Passerelles et compétences. En recherche d’emploi à cette époque, elle a accompagné et conseillé l’association dans la définition de sa stratégie de levée de fonds.

Pendant le confinement, ANTS a également pu compter sur le soutien de Passerelles et compétences pour nous aider dans la mise en place de l’activité partielle.

En savoir plus sur le site de Passerelle et Compétences